ACCUEIL > Sisteron et le Pays Sisteronais > Sisteron

Sisteron


 

 

Sisteron " Porte de la Provence ", ville fleurie 3 fleurs, à 485 m. d'altitude et ville natale du poète Paul Arène

Une fontaine Place Bourg Reynaud

Sisteron " Porte de la Provence "

 

" Benvengudo à Sisteron e dins lou Païs sisterounen... " 

 

Sur la Route Napoléon, au bord de la Durance, Sisteron est une halte privilégiée entre les Alpes et la mer : " ici un pays finit, un autre commence " et elle  marque le passage entre la Provence et le Dauphiné.

 

Sisteron, une ville insolite par sa beauté, sa lumière et sa couleur. Une ville insolite par ses monuments nombreux, riches, hors du commun. C'est surtout une ville fortifiée pittoresque, car sa situation naturelle au bord de la clue de la Durance attire et retient le regard.

 

Elle possède un climat exceptionnel, avec une moyenne annuelle de 300 jours de soleil et un ciel bleu d'une incomparable pureté.

 

Sa faune et sa flore sont exceptionnelles et variées. Telle est la ville que vous abordez dans la vibrante lumière du haut-pays provençal.              


Oliviers en fleurs

Flore

 
Le Pays Sisteronais présente différentes zones qui s'interpénètrent naturellement :
 
- forêt de conifères: mélèzes, pins sylvestres, épicéas, sapins
- chênaie blanche : chênes pubescents associés au buis, taillis, genêts, sumacs. On y trouve également le noyer, l'alisier, la viorne
- chênaie verte: chênes verts ou yeuses ainsi que d'autres espèces méridionales : romarin, thym, genévrier, cade, pistachier, ciste blanc, différentes plantes aromatiques.
 
 
Une des merveilles de Haute-Provence se trouve dans les bleus des paysages, des bleus légèrement grisés ou violets constitués par les champs de lavande. La lavande est une des magies de la nature, elle fleurit de la fin juin à septembre. C'est surtout pendant le mois d'août que se distille l'essence des fleurs.
 
 
On distingue deux variétés :
 
- " La Lavandula aspica" entre 600 et 800 mètres, à l'essence forte et au parfum camphré
- " La Lavandula vera" dont l' essence est plus fine, pousse à partir de 900 mètres.
 
 
L'olivier ne supportant pas les froids prolongés (- 8° voire - 12°) vous le trouverez au sud de Sisteron, la ville constituant une barrière climatique entre Provence et Dauphiné
 

Plaquette sur le pays sisteronais PDF 3.85Mo


Papillons

Faune

 
Vous pourrez rencontrer dans la plaine et la campagne tous les animaux communs, le renard, la belette, le lièvre, la fouine, le campagnol roussâtre, le blaireau, le mulot, la musaraigne, chevreuils et sangliers. En montagne vous découvrirez avec beaucoup de plaisir chamois, marmottes et mouflons.
 
 
Les oiseaux sont également nombreux :
tarins, mésanges, huppes, pics, merles, geais, coucous, des vols de chardonnerets et de guêpiers (au printemps), alouettes, grives, faisans, bécasses, perdrix, ramiers, des rapaces, tels que les buses, faucons et des couples d’aigles royaux sur la montagne de Gache.
 
Il serait bien trop long d'énumérer ici tous les insectes, mais il convient néanmoins de mentionner les abeilles qui produisent tant le fameux miel de lavande que celui de thym, de chêne….
 
Les ruchers disséminés dans le pays en témoignent.
Le chant des cigales vous bercera durant vos moments de détentes.
 
 
La Haute-Provence est aussi un vivier important de papillons, de reptiles et de chiroptères (une importante colonie dans le Pont de la Baume) espèces protégées et visibles dans des espaces aménagés : jardin des papillons à Digne-les-Bains, musée des insectes à Peyruis. Sortie nocturne avec l'association des chiroptères de Provence.


FESTIVITÉS

Du


Au


 

 

Mentions légales    |    crédits photos    |    ©2017    |    Contact    |    Réalisation Galets Bleus Web   |