ACCUEIL > Sisteron et le Pays Sisteronais > Montagnes de Lure et des Monges

Montagnes de Lure et des Monges


Deux territoires préservés qui offrent des espaces naturels et une biodiversité incomparable

 

 

Bergerie dans Lure

Descriptifs de la Montagne de Lure

Culminant à 2115m pour les Monges et à 1826m pour Lure, ces altitudes présentent différents étages de végétation et donc une grande variété d’espèces végétales et animales.

 

Certains biotopes bénéficient d’ailleurs d’un classement pour leur intérêt faunistique et floristique au niveau européen.

 

Avec sa tradition d’herboristerie dès le XVIIème s, la Montagne de Lure, chère à Jean Giono, s’étend sur 50km d’est en ouest et permet la pratique de la randonnée sous toutes ses formes ainsi que les activités hivernales à la petite station de ski de Lure.

 

Aux grandes forêts sauvages, aux pentes raides des ubacs répondent les chênaies, les pelouses à plantes aromatiques, les landes, les combes aux adrets.

 

Le patrimoine bâti fait la part belle aux bergeries en pierre sèche appelées encore " jas ", à ND de Lure une ancienne abbaye du XIIème siècle. Vous trouverez un très bel exemple de jas au Contadour avec le " Jas des terres roux " classé Monument Historique. 

 

L’activité pastorale y est encore présente, cueillette et chasse également. La forêt a été exploitée jusqu'à la 2nde guerre mondiale pour fabriquer du charbon de bois, les Piémontais ont laissé des traces, encore visibles de nos jours, d'anciennes charbonnières sur le versant nord de la montagne. 

 

Au sommet, via le Pas de la Graille côté vallée du Jabron, un magnifique panorama sur 360° élargit la vue sur la Provence et les Alpes, le Mont Ventoux et même par grand beau le Mont Aiguille !  

 

 

 

 

 


Fête de la randonnée

Du Massif des Monges

 

Le Massif des Monges possède un espace infini de crêtes douces, de forêts profondes, de belvédères, c’est une terre de pastoralisme.

Les moines de l'Abbaye de St-Victoire de Marseille, d'où les monges en provençal, possédaient la quasi-totalité du massif au Moyen-âge pour faire paître leurs bêtes. Il en découla une activité de draperie et de tissage de la laine aidée par la quantité de ruisseaux présents sur le massif.

 

Le bois des mélèzes et des chênes servait à fabriquer des " tines " ou vases dont le principal lieu de fabrication était Selonnet au XIIème et XIIIème s. 

Le reboisement débuté en 1860 a permis la réintroduction de conifères aujourd’hui exploités.

 

Ce territoire est fortement marqué par la géologie « un livre ouvert » sur une grande variété de paysages dont les fameuses robines. Les fossiles datent surtout de l'ère secondaire et sont d'origine marine. 

Barles possède la Maison de la Géologie présentant une collection de fossiles et de roches.  

Tél  04 92 35 09 34.

 

Cinq communes se partagent le territoire Authon, Bayons, Auzet, Selonnet et Barles.

 

Cette zone de moyenne montagne autorise la randonnée familiale, sportive été comme hiver.

 

En projet : création d'un parc régional " le parc régional des Monges " 


Festivités et topos-guides

 

Festivités :

 

- Fête de la randonnée dans Lure dernier week-end d’avril 04 92 75 10 02

 

- Fête du massif des Monges dernier samedi de juillet 04 92 35 10 09

 

Topos :

 

- Carte-guide Massif des Monges en vente à l'OT 2€

 

- Topo-guide Massif des Monges à pied à VTT à cheval et à raquettes à neige 15.50€ FFRP

 

Ouvrages de référence :

 

- " La Montagne de Lure encyclopédie d’une montagne de Haute-Provence " aux éditions Les Alpes de Lumière Tél 04 92 75 71 44

 

- " Le Massif des Monges " aux éditions Les Alpes de Lumière Tél 04 92 75 71 44

 

- " Les charbonniers de la mort " roman de Pierre Magnan

 

Films : 

 

- " Le hussard sur le toit " de J.P Rappeneau

 

- " Crésus " avec Fernandel

 



FESTIVITÉS

Du


Au


 

 

Mentions légales    |    crédits photos    |    ©2017    |    Contact    |    Réalisation Galets Bleus Web   |